Depuis la SARL à 1 euro, l’auto-entreprise, les business sur le web, la crise (qui réduit l’épargne et donc l’apport), et maintenant la mode de l’entrepreneuriat, “tout le monde” veut créer son entreprise sans apport ! Si se lancer sans argent se révèle difficile dans bien des cas, nous verrons que des solutions sont possibles pour augmenter sa capacité de financement initial.

Entreprendre sans mise de départ, techniquement c'est possible

Créer son entreprise sans apport ou avec implique dans tous les cas de choisir une structure juridique. Or, les statuts les plus utilisés n’impliquent aucun montant initial minimum : 

  • Les statuts auto ou micro entrepreneur, entreprise individuelle et entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ne requièrent aucun capital social.

  • L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), la société à responsabilité limitée (SARL) et la société par actions simplifiées (SAS) unipersonnelle (SASU) ou non, permettent de fixer librement le montant du capital social.

Seul le statut de société anonyme (SA) impose un capital minimum de 37 000 €.

Ne pas confondre capital social et capital initial

Si les exigences de capital social des formes juridiques permettent de lancer une entreprise sans argent, dans les faits, c’est plutôt votre projet qui va déterminer votre besoin en capitaux ou l’inverse dans la cas présent. En effet, lancer un business sans capitaux initiaux va inévitablement restreindre vos possibilités de choix de secteur d’activité.

Néanmoins, si ce qui vous importe est davantage le fait d’entreprendre, plutôt que de vous réaliser dans une activité que vous avez choisie, tournez-vous vers des secteurs qui sont moins consommateurs de capitaux. Voici quelques idées :

  • Les prestations immatérielles (conseils, coaching, etc)

  • La création artistique (photo, design, etc)

  • L’intermédiation (collaboratif, revente, etc)

  • Le sur-mesure (produit haut de gamme)

  • La production numérique (livres, formations, etc)

Créer son entreprise sans apport : quels sont les risques

Manque de crédibilité

Les statuts apparentés à des entreprises “solo” ainsi que les entreprises aux statuts classiques dont le capital social est faible inspirent de la méfiance. Le montant du capital social représente la somme de ce que vous pouvez investir dans votre projet certes, mais aussi la somme que vous êtes prêt à risquer pour ce projet. C’est un indicateur fort qui peut s’avérer être rédhibitoire pour de nombreux clients, fournisseurs et partenaires.

 

Capacité d’action réduite

Vous êtes créatif, ingénieux, vous apprenez vite et ne comptez pas vos heures pour votre projet ? Super, vous allez économiser beaucoup d’argent. Malheureusement cela ne suffira pas et vous allez vite ressentir la nécessité de dépenser pour emmener votre projet où vous le souhaitez. Dès le début, des investissements sont souvent inévitables (site internet, publicité, outils informatiques ou autre). Et de plus en plus, ce défaut de capacité d’autofinancement vous empêchera de vous développer car l’entreprise ne pourra avancer les montants nécessaires pour lancer une offre ou recruter par exemple.

 

Défaillance 

Outre le stress qu’il provoque, ce fonctionnement permanent en flux financiers tendus fragilise l’entreprise. L’incapacité à se développer, à faire face à un problème ou à tirer profit d’une opportunité, étouffe l’entreprise (… et l’entrepreneur ce qui n’arrange rien). L’impact du montant du capital initial sur la pérennité de l’entreprise n’est plus à démontrer. En effet plusieurs études ont révélé que le taux de survie des entreprises est directement corrélé au montant de l’apport. En d’autres termes, plus la mise de départ est faible, moins l’entreprise vit longtemps.

Comment augmenter son capital initial

A la lecture de ce qui précède vous avez sûrement pris la décision de ne pas vous laissez fourvoyer par le mythe de la création d’entreprise sans argent ! Et en bon entrepreneur, vous cherchez déjà comment faire pour trouver des fonds afin de donner toutes ses chances à votre projet. Voici les solutions pour créer son entreprise sans apport, mais avec des capitaux (cliquez pour plus d’information) :

VOUS CREEZ VOTRE ENTREPRISE ?

StartingList vous accompagne dans vos recherches de financements.

Créer son entreprise sans apport n’est pas une fatalité !

Voyons ensemble vos possibilités lors d’un premier diagnostic offert.

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2017 StartingList - Contact, Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account