Le prêt d’honneur pour entrepreneurs en 4 questions

Prêt d'honneur

Outils de poids dans le financement de l’entrepreneuriat, le prêt d’honneur est une aide non négligeable pour augmenter les fonds propres d’une entreprise : son montant peut atteindre 90 000 €. Cet article résume l’essentiel à savoir sur le prêt d’honneur en 4 points.

Qui peut en bénéficier ?

Un prêt d’honneur est attribué pour lancer ou développer un projet entrepreneurial (création, reprise, développement) dans tous secteurs d’activité mais avant 3 ans d’activité au plus.

L’emprunt est contracté par le dirigeant, et non par l’entreprise. Lorsqu’un projet comporte plusieurs dirigeants, chacun d’entre eux peut bénéficier, en tant que personne physique, d’un prêt d’honneur.

Quels sont les principaux avantages ?

Le prêt d’honneur est un prêt à taux 0 (quelquefois à taux très bas), accordé sur “la bonne foi” de l’entrepreneur, soit sans prise de garantie.

L’octroi d’un prêt d’honneur renforce la crédibilité du projet, notamment auprès des banques. L’augmentation de l’apport personnel du dirigeant fait effet de levier sur l’obtention d’un crédit professionnel : on parle de 7€ de dette bancaire obtenue en moyenne, pour 1€ de prêt d’honneur.

En qualité d’apport en fonds propres, ce prêt peut être utilisé pour financer tous types d’investissements ou le besoin en fond de roulement (BFR).

Enfin, le remboursement de l’emprunt peut comporter une période de différé.

Quelles sont les modalités du prêt d'honneur ?

Ils sont distribués par des organismes, souvent départementaux car un des objectifs principaux des prêts d’honneur est de dynamiser l’activité économique locale.

Une demande de prêt d’honneur doit être adressée directement à l’organisme distributeur via leur de dossier de demande. En pratique, les entrepreneurs prennent un premier contact avec leur business plan pour présenter le projet. Le dossier sera remis par le chargé d’affaire de l’organisme après vérification d’éligibilité. Chaque organisme à ses propres critères d’éligibilité. Néanmoins, tous s’attacheront à valider, au minimum, l’adéquation homme/projet, la viabilité et le potentiel de croissance de l’activité. (Certains organismes réalisent ce processus de sélection à l’aide de nombreux rendez-vous en face-à-face.)

Le dossier ainsi qualifié sera présenté en comité de décision auquel, en général, l’entrepreneur sera convoqué pour présenter oralement son projet.

Le comité statuera sur l’accord ou le refus d’un prêt d’honneur. En cas d’accord, il décidera également du montant et des modalités de remboursement.

Enfin, le montant de l’emprunt sera crédité sur le compte bancaire du bénéficiaire. Si le parcours d’obtention peut être assez “long” (de quelques semaines à plusieurs mois), la plupart du temps les fonds sont mis à disposition assez rapidement une fois la décision prise.

A qui s'adresser ?

Il existe de nombreux organismes distribuant des prêts d’honneur. Ils peuvent être spécialisés par zone géographique, secteurs d’activités, en fonction de certaines caractéristiques du porteur de projet, etc.

Voici les deux principaux opérateurs “généralistes” et dont le réseau est déployé sur l’ensemble du territoire français :

  • Initiative France : Une plateforme locale Initiative accompagne 71 nouveaux entrepreneurs par an et accorde en moyenne 8 900 € de prêt d’honneur.
  • Réseau Entreprendre : chaque antenne accompagne en moyenne 19 nouveaux entrepreneurs par an et octroi un prêt d’honneur moyen de 31 000 € par projet.

VOUS RECHERCHEZ DES FINANCEMENTS POUR VOTRE ENTREPRISE ?

Notre métier est de les trouver pour vous !

Voyons ensemble vos possibilités lors d’un premier diagnostic téléphonique offert.

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2017 StartingList - Contact, Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account