love money

Le love money c’est l’appui financier de votre entourage, ou plus largement des membres de votre réseau, pour lancer ou développer votre entreprise. Il peut prendre différentes formes : dons, prêts ou investissements au capital de votre société. On en entend beaucoup parler et vous vous y intéressez ? Vous n’imaginez pas à quel point vous avez raison.

Pourquoi vous devez absolument envisager le love money

Sous forme de dons ou d’investissement au capital, le love money augmentera l’apport en fonds propres du créateur. Dans le cas des prêts, l’entourage de l’entrepreneur est souvent plus souple qu’une banque, en terme de modalités de remboursement, de taux et de garanties ou cautions exigées.

Côté “love monnayeurs”, les motivations sont en premier lieu affectives à l’égard du porteur de projet. Elles peuvent également être “ludiques” pour certains qui voient là l’opportunité de vivre une aventure entrepreneuriale par procuration. Dans le cas de prêts ou d’investissements en capital, une logique financière intervient, les soutiens de l’entrepreneur attendent de récupérer leur argent et de préférence avec un bonus !

Le love money comporte de nombreux avantages pour les entrepreneurs. Plus souple, plus rapide que les financeurs traditionnels, les love monnayeurs sont aussi moins exigeants sur les preuves réalisées par l’entreprise. Ils interviennent souvent à un stade précoce du développement où personne d’autre ne serait prêt à vous soutenir. Cela est possible car ils ont confiance en vous.

 

Le love money est une opération de financement qui nécessite d’être bien préparée

Néanmoins, réaliser une opération de love money pose un certain nombre de questions :

– Pour l’entrepreneur, il y en a de nombreuses, quelques exemples : faut-il accepter l’argent de tout le monde, quels types de financement privilégier selon le projet ou le stade de développement, quelle valorisation dans le cas d’une entrée au capital, comment organiser la gouvernance de l’entreprise, comment optimiser l’intégration d’un don dans la société …

– Les love monnayeurs auront également un besoin d’information, auquel l’entrepreneur devra répondre. Notamment sur les risques, le traitement administratif, l’impact fiscal de leur côté …

Il convient donc d’utiliser le love money en étant bien avisé pour être en mesure de faire les meilleurs choix pour l’entreprise mais aussi pour ses soutiens afin de ne pas risquer de ternir la relation.

 

Recourir au soutien financier de son réseau se généralise et devient un “must”

Si cette pratique est depuis longtemps intégrée au parcours classique de la création d’entreprise aux Etats-Unis, le recours au love money restait jusqu’ici relativement timide en France. Sa récente généralisation dans l’hexagone est dû notamment à 3 facteurs :

– La difficulté croissante des entrepreneurs à accéder aux financements traditionnels (notamment bancaires) les incitent à recourir à d’autres sources de financements.

– Le développement du collaboratif / participatif / peer-to-peer … qui traduit une volonté de partager nos réalisations et de faire “entre-soi”. Les versants financiers de ce nouveau mode de “consommation” étant le love money et le crowdfunding (financement de projets par des internautes) dont les volumes doublent chaque année.

– La France n’a jamais autant aimé ses entrepreneurs. Créer sa boîte est aujourd’hui la “grande aventure moderne” qui inspire de l’envie et force le respect. Un projet de vie fédérateur auquel l’entourage adhère et contribue avec intérêt.

 

Le love money c’est tendance ! A tel point que les entrepreneurs qui n’y ont pas recours sont presque suspects …

“Comment se fait-il que personne ne le soutienne financièrement ? Il n’a pas réussi à convaincre au moins une personne d’investir dans son projet ? Si c’est parce qu’il n’a pas de réseau, comment fera-t-il pour développer une entreprise en étant isolé ? Ou pire encore, il n’a pas sollicité son réseau car il n’est pas sûr de son projet !” Etc

Voici les questions / réflexions que vous suscitez quand vous n’avez pas obtenu de love money. Et il y a fort à parier que très bientôt, il sera inconvenant de solliciter des financements auprès d’acteurs professionnels si vous n’avez pas mobiliser du financement “social”.

 

Pour l’instant, le love money est encore un moyen de se démarquer de manière positive, de rassurer sur la crédibilité et la confiance que l’on inspire à ceux qui nous connaissent, ainsi que sur l’intérêt que génère notre projet. 

C’est la preuve sociale et le levier financier qui va vous aider à convaincre d’autres financeurs (ou à faire mieux sans eux).

Un financement à mettre en oeuvre avec méthode et sérieux évidemment, mais un financement à mettre en oeuvre absolument ! Et si l’idée de démarcher individuellement, en face-à-face, les membres de votre réseau vous semble gênante ou chronophage, vous pouvez opter pour une campagne de financement love money en ligne. 

 

 

 

 

1 Commentaire

Laisser une réponse

©2017 StartingList - Contact, Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account